Rapport sur les enjeux nationaux

Avant-propos

Il y a trois ans, lorsque nous avons commencé à travailler sur le processus d’évaluation nationale des connaissances du Canada, Le Canada dans un climat en changement : faire progresser nos connaissances pour agir, nous n’aurions jamais pu imaginer à quel point le monde serait différent au moment de la publication de ce rapport. Depuis le début de l’année 2020, nous avons vécu des changements rapides et sans précédent alors que la population mondiale s’efforçait de réagir à la pandémie de COVID-19. Tous les aspects de notre vie ont été touchés : notre santé et notre bien-être, notamment nos relations sociales, nos emplois et notre stabilité économique.

Bien que la réponse à la pandémie ait monopolisé l’attention du monde entier, les changements climatiques continuent de faire partie intégrante des dialogues mondiaux, nationaux et infranationaux. En effet, alors que nous essayons toujours de comprendre les chocs pandémiques qui déferlent sur nos systèmes sociaux, économiques et environnementaux, des perspectives encourageantes se dessinent en ce qui concerne la lutte contre les changements climatiques. La réponse à la COVID-19 a montré qu’une fois que les personnes, les entreprises et les gouvernements comprennent les risques, ils sont prêts à apporter des changements majeurs pour protéger les vies et les moyens de subsistance, et ce, en dépit de l’incertitude ambiante. Les événements de cette dernière année ont également démontré les avantages qui peuvent être obtenus par la coopération, les progrès qui peuvent être réalisés grâce à des efforts concertés et le rôle essentiel que le secteur privé et la société civile jouent dans les mesures à prendre face aux défis mondiaux.

De nombreuses études révèlent que les efforts d’adaptation actuels sont insuffisants face à l’accumulation rapide des pertes sociales et économiques liées aux impacts présents et futurs des changements climatiques. Les études révèlent également que la fenêtre pour adopter des mesures visant à réduire les impacts de plus en plus graves se referme rapidement. Des interventions urgentes, soutenues par des investissements importants, sont nécessaires afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’accroître la résilience aux changements climatiques grâce à l’adaptation. Nos décisions et nos actions d’aujourd’hui détermineront notre capacité à survivre et à prospérer dans un climat en changement. Il est impératif de prendre des décisions éclairées en s’appuyant sur les meilleures données et connaissances scientifiques dont nous disposons à ce jour.

Dans ce contexte, nous sommes heureux de publier le Rapport sur les enjeux nationaux. Ce rapport, dirigé par Ressources naturelles Canada, s’inscrit dans le cadre du processus d’évaluation nationale des connaissances du Canada, intitulé Le Canada dans un climat en changement : faire progresser nos connaissances pour agir. Le rapport présente une perspective nationale sur la façon dont les changements climatiques impactent nos collectivités, notre environnement et notre économie, et sur la manière dont nous nous adaptons pour réduire les risques qui y sont associés. Il comprend des chapitres sur des sujets d’importance nationale ou qui bénéficient d’une perspective pancanadienne, ainsi que des études de cas présentant des exemples de pratiques d’adaptation.

Dans le cadre plus large du processus d’évaluation nationale des connaissances, le Rapport sur les enjeux nationaux fait suite à la publication du Rapport sur le climat changeant du Canada en 2019 et à celle du chapitre sur les provinces des Prairies du Rapport sur les perspectives régionales en décembre 2020. D’autres chapitres régionaux, notamment sur le Nord du Canada, la Colombie-Britannique, l’Ontario, le Québec et les provinces de l’Atlantique, seront également publiés au cours de l’année à venir.

L’objectif principal du processus d’évaluation nationale des connaissances est d’évaluer, de résumer et de mettre en commun les connaissances les plus récentes sur les impacts des changements climatiques et l’adaptation au Canada. Nous espérons que ce rapport et ceux qui suivront vous inspireront et vous procureront les renseignements nécessaires pour mettre rapidement en place des mesures significatives d’adaptation aux changements climatiques.

Le Comité consultatif national sur l’évaluation nationale des connaissances :

  • Fiona Warren (présidente), Ressources naturelles Canada
  • Gord Beal, Comptables professionnels agréés du Canada
  • Robert Capozi, Secrétariat des changements climatiques du Nouveau-Brunswick
  • Stewart Cohen, climatologue indépendant, Environnement et Changement climatique Canada (retraité)
  • Ellen Curtis, Éducation physique et santé Canada
  • Susan Evans, ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario
  • Elaine Fox, gouvernement du Manitoba
  • Pierre Gosselin, Institut national de santé publique du Québec
  • Sara Holzman, gouvernement du Nunavut
  • Ewa Jackson, ICLEI Canada
  • Caroline Larrivée, Ouranos
  • David Lapp, Ingénieurs Canada (retraité)
  • Fred Lipschultz, Programme de recherche sur les changements climatiques des États-Unis
  • Patricia Manuel, Université de Dalhousie
  • Linda Mortsch, Université de Waterloo
  • Graeme Reed, Assemblée des Premières Nations
  • Marjorie Shepherd, Environnement et Changement climatique Canada
  • Jim Vanderwal, Fraser Basin Council
  • Thomas White, Ressources naturelles Canada
Next

Aperçu