Windsor : Évaluer les vulnérabilités à la chaleur et pour la santé afin de guider le processus d’adaptation

La Ville de Windsor et l’Unité de services de santé du comté de Windsor-Essex ont dirigé l’élaboration d’un système d’avertissement et d’intervention en cas de chaleur afin de protéger les citoyens de Windsor, en particulier les plus vulnérables, des épisodes de chaleur accablante. L’élaboration de mesures efficaces d’avertissement et d’intervention communautaires dépend de l’évaluation de la vulnérabilité de la population et de la collectivité. Les évaluations de la vulnérabilité à la chaleur et pour la santé décrivent les conditions de base des expositions et tiennent compte de la sensibilité des populations comme la façon dont les personnes, les collectivités et la société réagissent aux épisodes de chaleur accablante et leur capacité à s’adapter ultérieurement. Elles fournissent aux décideurs et au public les connaissances à propos des vulnérabilités existantes envers ces événements et les changements climatiques à venir ainsi que la gamme d’interventions nécessaires pour réduire les répercussions néfastes sur la santé. Le rapport définitif Évaluation de la vulnérabilité pour les répercussions sur la santé de la chaleur accablante dans la ville de Windsor (2011) (réalisé par Santé Canada), a révélé que les personnes vivant à Windsor sont vulnérables aux répercussions des épisodes de chaleur accablante et qu’il faut prendre des mesures afin de se préparer à faire face aux risques accrus pour la santé.

Comprendre et évaluer les impacts

Les épisodes de chaleur accablante sont une menace croissante pour la santé des Canadiens alors que le climat continue de subir des changements. Windsor est la ville la plus au sud du Canada et connaît certaines des températures estivales les plus chaudes du pays. Pendant les mois d’été, les températures dépassent souvent les 30 °C et les valeurs de l’humidex sont les plus élevées au Canada. Nous nous attendons à ce que les changements climatiques augmentent de manière importante le nombre de jours de chaleur accablante annuellement dans la région. Ce phénomène pourrait aggraver le risque de maladie et de décès liés à la chaleur, en particulier chez les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques et les autres groupes vulnérables. La chaleur accablante peut causer de graves maladies et même la mort si les gens ne prennent pas de mesures de prévention dans des conditions de chaleur. Elle peut mener à des éruptions cutanées, des crampes, de la déshydratation, une syncope (évanouissement), un épuisement et un coup de chaleur. À Windsor, il y a une solide association entre le nombre excessif de décès et la température; à environ 29 °C, le nombre excessif de décès commence à augmenter au fur et à mesure que la température ambiante augmente.

L’élaboration d’une carte d’effet d’îlot thermique urbain a été entreprise afin de générer un outil d’aide à la décision qui pourrait être utilisé pour visualiser les impacts de l’effet d’îlot thermique urbain, pour élaborer une stratégie d’atténuation et pour éclairer la planification des alertes et des interventions en cas de chaleur à Windsor. La carte a été conçue pour représenter les différences de température dans la ville résultant de l’effet d’îlot thermique urbain, des données ponctuelles décrivant les installations et les entreprises qui font partie intégrante de l’alerte et de l’intervention en cas de chaleur, ainsi que des données de recensement socio-économique pour tenir compte de la variance de la vulnérabilité à la chaleur entre les différentes populations. Les données sélectionnées pour être incluses dans la carte proviennent du rapport détaillé intitulé Évaluer les vulnérabilités à la chaleur et pour la santé afin de guider le processus d’adaptation pour la ville de Windsor, réalisé par Santé Canada (Berry, 2011).

Carte de vulnérabilité à la chaleur pour la Ville de Windsor – Carte des points chauds

Carte de vulnérabilité à la chaleur pour la Ville de Windsor – Carte des points chauds

Déterminer les actions

La Ville de Windsor et Santé Canada ont collaboré afin d’entreprendre une évaluation de la vulnérabilité à la chaleur et pour la santé permettant de renforcer le système d’avertissement et d’intervention et de faire participer des intervenants importants. La méthodologie pour les évaluations provient d’un cadre élaboré par l’Organisation panaméricaine de la santé et par l’Organisation mondiale de la santé afin d’évaluer les vulnérabilités sanitaires liées aux changements climatiques. L’évaluation des points faibles s’est faite en cinq étapes : 1) une évaluation initiale de la portée, des objectifs, du plan de travail et des intervenants participants; 2) la collecte et l’analyse des données, y compris un examen de la relation entre la température et la mortalité; 3) la prévision des conditions climatiques à venir pour la région de Windsor; 4) un examen de la documentation afin de fournir des renseignements généraux à propos des répercussions de la chaleur sur la santé, des méthodes d’évaluation des vulnérabilités et des pratiques d’adaptation exemplaires; et 5) des ateliers afin de consulter les intervenants et la collectivité à propos des vulnérabilités existantes, de la capacité d’adaptation et des mesures d’adaptation potentielles. L’évaluation des vulnérabilités a fourni des renseignements qui ont permis aux représentants de la Ville d’élaborer des interventions d’adaptation plus efficaces.

Mise en œuvre

En fonction des constatations de l’évaluation, la Ville de Windsor prend un certain nombre de mesures afin d’accroître la résistance des populations aux épisodes de chaleur accablante, y compris l’élaboration d’une vaste stratégie de communication à portée étendue par une campagne dans les médias sociaux, l’achèvement d’une cartographie des îlots thermiques urbains qui permettra d’évaluer les mesures de réduction de ces derniers et l’amélioration de la conception thermique des parcs municipaux (y compris la prise en considération des lignes directrices sur l’ombrage naturel et artificiel, l’ajout d’ouvrages d’eau et la prise en compte des surfaces froides). En outre, la Ville de Windsor dispose actuellement d’un éventail de plans d’adaptation et de ressources pour aider les résidents à reconnaître les risques sanitaires liés à la chaleur, les mesures de prévention et les ressources d’urgence. Ces ressources aident les membres de la collectivité à réduire le risque de subir des effets néfastes sur leur santé en réponse à la chaleur accablante, qui est amplifiée par l’effet d’îlot thermique urbain. Parmi les mesures déjà mises en œuvre, citons le plan du système d’avertissement et d’intervention en cas de chaleur de Windsor-Essex, qui a été officiellement adopté en 2011 et qui est toujours en vigueur; les lieux où l’on peut rester au frais (c.-à-d. les installations climatisées ainsi que les piscines et les aires de jeux d’eau qui offrent aux résidents des possibilités de rester au frais); et les services de santé (p. ex. l’Unité sanitaire du comté de Windsor-Essex et d’autres installations qui fournissent des soins de santé).

Résultats et suivi des progrès

Le rapport définitif, Évaluation de la vulnérabilité pour les répercussions sur la santé de la chaleur accablante dans la ville de Windsor (2011), a révélé que les personnes vivant à Windsor sont vulnérables aux répercussions des épisodes de chaleur accablante et qu’il faut prendre des mesures afin de se préparer à faire face aux risques accrus pour la santé. Voici des exemples des principaux facteurs de vulnérabilité à la chaleur et pour la santé :

  • Nous avons décrit les îlots thermiques le long du corridor Toronto-Windsor et dans la région de Detroit-Windsor. L’urbanisation continue de cette région amplifiera l’exposition de la collectivité aux épisodes de chaleur accablante.
  • Par rapport aux populations canadienne et ontarienne, les résidents de Windsor sont davantage atteints de différentes maladies chroniques (hypertension artérielle, asthme, diabète, obésité, maladies circulatoires, cancer), ce qui augmente la vulnérabilité aux répercussions des épisodes de chaleur accablante sur la santé.
  • Les événements communautaires estivaux à Windsor, qui attirent souvent un grand nombre de touristes provenant des États unis, signifient qu’un très grand nombre de personnes sont potentiellement exposées à des épisodes de chaleur accablante.
  • Sur les 4 728 logements subventionnés communautaires gérés par la Ville et le Comté, la grande majorité des logements ne sont pas climatisés, ce qui augmente la vulnérabilité des résidents aux maladies et aux décès liés à la chaleur. Un manque d’autres installations de rafraîchissement, comme des fontaines d’eau dans les lieux publics, peut également augmenter les risques pour la santé pendant les épisodes de chaleur accablante.
  • La sensibilisation et la connaissance actuelles des risques pour la santé que représentent les épisodes de chaleur accablante et les mesures de protection du public et des organisations des services sociaux sont faibles et doivent être accrues.

Prochaines étapes

Les résultats de ces études ont servi de base à l’élaboration du plan d’adaptation aux changements climatiques de la Ville de Windsor de 2012 et 2020, en cernant les mesures à prendre afin de réduire les impacts de la chaleur accablante sur la population locale.