Ville de Hamilton – Aménagement à faible impact des eaux de ruissellement

En réponse aux défis croissants de la Ville de Hamilton en cas de grosses tempêtes de pluie, cette étude de cas examine le projet d’aménagement à faible impact d’un dispositif de protection de Hamilton, qui a impliqué la conception et la construction d’un jardin de pluie à un site pilote de dispositif de protection, à l’intersection de Bay Street North et Simcoe Street dans la ville de Hamilton. Les partenariats impliqués dans le projet, outre l’importante coordination nécessaire entre de nombreux services internes, comprenaient Aquafor Beech Ltd., IBI Group et Rankin Construction. Le but du projet d’aménagement à faible impact était de contrôler le ruissellement des eaux de pluie et d’améliorer l’infiltration sur le site. Dans l’ensemble, le projet vise à améliorer la gestion des eaux pluviales dans l’emprise routière; à accroître l’élimination des polluants par un drainage et un traitement des eaux pluviales appropriés; à réduire la charge polluante du port de Hamilton; à améliorer l’acheminement de l’eau et à éliminer les eaux stagnantes dans l’emprise routière; à améliorer l’aspect esthétique général des rues; et à répondre aux préoccupations des résidents concernant les difficultés de drainage.

Comprendre et évaluer les impacts

Cette étude de cas porte sur les risques et les vulnérabilités liés aux impacts climatiques des épisodes de précipitation extrêmes. Au cours de la dernière décennie, la Ville de Hamilton a connu de nombreuses tempêtes de pluie sans précédent, comme en 2009 et 2013, qui ont causé des dommages dévastateurs, tant aux propriétés privées qu’aux infrastructures publiques, à la suite d’inondations. Il est donc essentiel que la Ville mette en œuvre un ensemble diversifié de stratégies de gestion des eaux pluviales, dont un aménagement à faible impact. Actuellement, la Ville de Hamilton travaille à la mise en œuvre de son North End Traffic Management Plan (Plan de gestion de la circulation dans le secteur nord), dont l’objet est de résoudre les problèmes de circulation et de transport dans les quartiers, par l’application de mesures d’amélioration de la circulation, y compris l’installation de mesures temporaires de ralentissement de la circulation. Cela a fourni une excellente occasion à la Ville d’inclure un jardin de pluie à un nouveau site d’aménagement d’un dispositif de protection routière afin de piloter l’utilisation et la mise en œuvre d’un aménagement à faible impact. À terme, la Ville espère faire de l’aménagement à faible impact une pratique standard dans son ensemble de solutions pour les infrastructures d’eaux pluviales grâce à une mise en œuvre pilote.

Déterminer les actions

Le projet d’aménagement à faible impact du dispositif de protection fait partie du Plan de gestion de la circulation dans le secteur nord de Hamilton, ce qui signifie que la conception d’aménagement à faible impact a été intégrée dans la conception globale du trafic par une firme de consultants tierce, IBI Group. La planification de l’aménagement à faible impact du dispositif de protection a commencé avant le début du projet CIG en janvier 2017. Les évaluations préliminaires ont été achevées en mars 2016, et plusieurs réunions et ateliers de planification ont également eu lieu en 2016, avec la participation d’intervenants du groupe Wastewater Collecte (Collecte des eaux usées), Road Operations (Opérations de voirie), Horticulture et Storm Pond Management (Gestion des bassins de rétention des eaux pluviales) de la Ville. Un centre d’information public a été mis en place pour informer le grand public sur le projet en octobre 2016.

En janvier 2017, Aquafor Beech Ltd. a commencé à développer des plans détaillés de l’aménagement à faible impact. Au cours des mois suivants, les plans ont été examinés et modifiés par différents services de la Ville, et un examen final a été réalisé par IBI Group. En consultation avec le service de l’Horticulture, un certain nombre d’espèces indigènes ont été sélectionnées pour être plantées dans le jardin de pluie, notamment l’aster rigide, l’aster de la Nouvelle-Angleterre (Purple Dome) et la graminée ornementale (Heavy Metal). Une fois la conception de l’aménagement à faible impact achevée, l’appel d’offres pour la construction a eu lieu en juillet 2017, et c’est Rankin Construction Ltd. qui a été sélectionné comme soumissionnaire retenu en août 2017. L’approbation du projet a été obtenue en août. L’élaboration de la stratégie de communication du projet a été menée par la section Customer Service & Community Outreach (Service à la clientèle et sensibilisation de la collectivité) de la Ville, et elle comprenait un envoi postal d’éducation publique sur l’aménagement à faible impact, la création d’une page d’information sur l’aménagement à faible impact sur le site Web de la Ville, l’installation de panneaux sur le site de l’aménagement à faible impact, et l’inclusion d’informations concernant le projet dans un bulletin d’information des conseillers locaux.

Il a également été discuté que la Ville devait créer un modèle de gouvernance des aménagements à faible impact pour les projets futurs, car la propriété, les opérations et l’entretien du site de l’aménagement à faible impact sont essentiels pour que le projet fonctionne de manière permanente. Le modèle de gouvernance des aménagements à faible impact aidera la Ville à relever les problèmes liés à la propriété, aux opérations et à l’entretien des futurs projets d’aménagement à faible impact, et il devrait être achevé en juillet 2018.

Mise en œuvre

IBI Group a entrepris des analyses de sol pour s’assurer qu’il n’y a pas de contamination du sol avant le début de la construction. La construction de l’aménagement à faible impact a commencé en novembre 2017 et s’est achevée en mai 2018. Ce jardin de pluie contient un mélange de plantes vivaces et d’herbes conçu pour tolérer les inondations printanières, la sécheresse estivale et le sel hivernal. Les plantes sélectionnées offrent une beauté et des couleurs tout au long de l’année tout en attirant les pollinisateurs et en profitant de la biodiversité locale. Les plantes utilisées dans ce jardin comprennent l’aster rigide, la graminée ornementale (Heavy Metal) et l’aster de la Nouvelle-Angleterre (Purple Dome). Le jardin de pluie fonctionne en dirigeant les eaux de pluie des surfaces pavées vers le jardin, où du paillis et les plantes indigènes absorbent l’eau et les nutriments du ruissellement. L’eau est ensuite lentement filtrée à travers des couches de sable et d’autres matières organiques pour finalement se rendre à une couche de gravier sous le sol où l’eau est nettoyée une fois de plus et laissée s’infiltrer dans le sol. L’excédent d’eau de pluie qui n’est pas filtré dans le sol est ensuite acheminé vers l’égout pluvial par un collecteur d’eaux pluviales.

Résultats et suivi des progrès

Plusieurs résultats positifs ont été obtenus grâce à ce projet. Possibilités d’élargissement graduel : Ce projet a finalement aidé la Ville à renforcer son aptitude et sa capacité à adopter et à mettre en œuvre des solutions d’aménagement à faible impact à l’échelle de la ville. Normalisation : La création du modèle de gouvernance des futurs aménagements à faible impact, résultat de ce projet, permettra de créer une normalisation des opérations et de l’entretien des sites d’aménagement à faible impact actuels et futurs au sein de la Ville de Hamilton. Le modèle de gouvernance fournira aux services responsables un cadre à long terme concernant les opérations et l’entretien des aménagements à faible impact, y compris la fréquence des inspections et de l’entretien, l’entité responsable, etc. Sensibilisation accrue : Les initiatives de communication et de sensibilisation entreprises dans le cadre du projet contribueront à accroître la sensibilisation du personnel et des citoyens aux solutions d’aménagement à faible impact. Cette sensibilisation peut contribuer à augmenter le nombre de sites d’aménagement à faible impact installés dans toute la ville, tant sur des propriétés publiques que privées.
Afin de mesurer la mobilisation et la sensibilisation du public à l’égard du projet, la Ville recensera le nombre d’événements de sensibilisation organisés, ainsi que le nombre de participants. En outre, la Ville fera le suivi du nombre de documents de communication produits pour promouvoir le projet, y compris des envois postaux, des panneaux et des articles de pages Web. La Ville mesurera également le succès du jardin de pluie dans la compensation du traitement des eaux usées. Cette mesure se fera à partir de calculs effectués pendant la phase de conception et sur le coût de traitement par unité d’eaux usées réduite grâce à l’infiltration. Enfin, la Ville mesurera également le volume d’interception des eaux de pluie par le jardin de pluie, qui sera également calculé théoriquement pendant la phase de conception du projet.

Prochaines étapes

La Ville achèvera également son modèle de gouvernance des aménagements à faible impact pour les opérations et l’entretien du jardin de pluie et des futurs projets d’aménagement à faible impact, qui sera achevé en mars 2018. Les opérations et l’entretien continus du jardin de pluie impliqueront l’inspection de l’aménagement à faible impact après chaque tempête de plus de 15 mm de précipitations pendant les six (6) premiers mois, et les inspections suivantes auront lieu chaque printemps et après des précipitations de 60 mm ou plus. L’entretien de routine du site comprendra l’enlèvement des déchets, l’élagage et le désherbage, le fauchage et l’arrosage si nécessaire. D’autres activités de sensibilisation, notamment des visites des sites d’aménagement à faible impact et des excursions avec les écoles locales, devraient commencer une fois la construction terminée.

Ressources

Lien vers l’étude de cas complète (en anglais seulement)

Ressources supplémentaires:

Soak it Up! Brochure (en anglais seulement)

Soak it Up! Brochure (en anglais seulement)