Plan d’adaptation aux changements climatiques à Dorchester, au Nouveau‑Brunswick

À la suite de plusieurs tempêtes intenses qui ont entraîné des inondations et des perturbations du transport, le Village de Dorchester a officialisé en 2017 un plan d’adaptation de la collectivité afin de réduire sa vulnérabilité aux répercussions des changements climatiques. Le village de Dorchester, au Nouveau-Brunswick, est situé au fond de la baie de Fundy et compte une population de 1 000 personnes. La municipalité est située dans une des régions de la province les plus vulnérables aux changements climatiques. Un certain nombre de tempêtes intenses ont touché la collectivité ces dernières années, entraînant des inondations et bloquant l’accès des résidents à des services essentiels. Parmi les autres risques liés aux changements climatiques dans la région, on compte l’élévation du niveau de la mer, l’intensification des tempêtes et des ondes de tempête, ainsi que les régimes de précipitations changeants. En raison de ces vulnérabilités, Dorchester, en coordination avec EOS Éco-Énergie, a officialisé un plan d’adaptation aux changements climatiques pour la collectivité, qui comprend des informations sur l’adaptation aux changements climatiques, les répercussions locales, des scénarios d’inondation, une évaluation de la vulnérabilité et le plan d’adaptation organisé par zone prioritaire.

Comprendre et évaluer les impacts

Un certain nombre de tempêtes intenses ont touché Dorchester ces dernières années, notamment une inondation au printemps 2014, qui a coupé l’accès à un axe routier important, causant des retards dans les transports et bloquant l’accès à des services essentiels. En janvier 2017, une grave tempête de verglas a laissé plus de 130 000 clients sans électricité. Des actifs économiques, sociaux et environnementaux à Dorchester sont touchés et continueront de l’être en raison des changements climatiques. En guise de réponse, un plan d’adaptation pour la collectivité a été élaboré en formant un comité de planification, qui comprenait des représentants d’EOS Éco-Énergie, de la Commission de services régionaux du Sud-Est, du personnel du Village, du conseil et de la communauté locale, ainsi que la Première Nation de Fort Folly. Le comité s’est réuni cinq fois pour discuter des répercussions locales des changements climatiques et des scénarios d’inondation, pour examiner les évaluations existantes des risques et des vulnérabilités, pour hiérarchiser les vulnérabilités, et pour élaborer des options d’adaptation pour un plan d’action. Une série de scénarios d’inondation côtière pour Dorchester a été élaborée par une analyse scientifique effectuée par des climatologues formés, y compris une tempête actuelle avec une période de récurrence de 25 ans et une tempête centennale en l’an 2100. Plusieurs initiatives d’engagement public ont eu lieu afin de recueillir des informations sur les options d’adaptation et d’évaluer les risques et les vulnérabilités à l’échelle locale. Les problèmes relevés lors des ateliers ont été notés sur une carte interactive afin de créer des cartes de risques et de vulnérabilités pour la collectivité. Enfin, Dorchester a tenu compte d’éléments de son plan régional de durabilité, Tantramar 2040, lors de l’élaboration du plan. Certaines des mesures pertinentes du plan en matière d’adaptation comprennent, par exemple, le travail avec des collectivités de la région pour déterminer la vulnérabilité du littoral local, à partir d’informations historiques, de connaissances locales, de la science du climat et de projections d’élévations du niveau de la mer, le cas échéant.

Identifier les actions

Le conseil et le personnel du Village de Dorchester ont commencé à mettre en œuvre le plan d’adaptation en 2017 et continuent d’être responsables de la mise en œuvre du plan d’adaptation et de l’atteinte de leurs buts selon les échéances prévues dans le plan. Chaque domaine prioritaire du plan fournit des informations sur le responsable et les partenaires, les ressources nécessaires, l’échéancier et les indicateurs de réussite. Par exemple, sous la rubrique « Priority 3: Increase Self-Sufficiency due to the Region Being Cut Off » (priorité 3 : accroître l’autosuffisance advenant la coupure de la région), le plan présente une activité qui consiste à dresser une carte des itinéraires de rechange et la faire connaître au public, et il présente une description (les principales routes d’entrée et de sortie de Dorchester peuvent être coupées en raison d’inondations, d’où la nécessité d’avoir des itinéraires de rechange), le responsable et les partenaires (Village de Dorchester en partenariat avec la Commission de services régionaux du Sud-Est et le ministère des Transports et de l’Infrastructure), les ressources nécessaires (temps du personnel et du conseil), l’échéancier (en cours) et les indicateurs de réussite (connaissance du public des itinéraires de rechange).

Mise en œuvre

Le conseil et le personnel du Village de Dorchester ont commencé à mettre en œuvre le plan d’adaptation en 2017 et continuent d’être responsables de la mise en œuvre du plan d’adaptation et de l’atteinte de leurs buts selon les échéances prévues dans le plan. Chaque domaine prioritaire du plan fournit des informations sur le responsable et les partenaires, les ressources nécessaires, l’échéancier et les indicateurs de réussite. Par exemple, sous la rubrique « Priority 3: Increase Self-Sufficiency due to the Region Being Cut Off » (priorité 3 : accroître l’autosuffisance advenant la coupure de la région), le plan présente une activité qui consiste à dresser une carte des itinéraires de rechange et la faire connaître au public, et il présente une description (les principales routes d’entrée et de sortie de Dorchester peuvent être coupées en raison d’inondations, d’où la nécessité d’avoir des itinéraires de rechange), le responsable et les partenaires (Village de Dorchester en partenariat avec la Commission de services régionaux du Sud-Est et le ministère des Transports et de l’Infrastructure), les ressources nécessaires (temps du personnel et du conseil), l’échéancier (en cours) et les indicateurs de réussite (connaissance du public des itinéraires de rechange).

Résultats et suivi des progrès

L’avancement des mesures d’adaptation fait l’objet d’un suivi régulier et est communiqué au public par divers moyens, tels que le bulletin d’information du village, les réunions communautaires et les médias sociaux. Un comité de mise en œuvre de l’adaptation aux changements climatiques supervise les progrès et se réunit deux fois par an, pour suivre les progrès, prendre des mesures pour assurer la poursuite de la mise en œuvre du plan, et faire rapport au conseil du Village de Dorchester.

Ressources