Plan d’action pour l’adaptation aux changements climatiques d’Ulukhaktok

Avec l’aide d’ArcticNorth Consulting, Ulukhaktok a élaboré le « Plan d’action pour l’adaptation aux changements climatiques d’Ulukhaktok », qui s’appuie sur des relations déjà établies pour documenter les problèmes liés aux changements climatiques dans la collectivité, classer les principales préoccupations par ordre de priorité et définir des stratégies d’adaptation potentielles. Ulukhaktok est une petite collectivité (environ 400 personnes) située dans la région désignée des Inuvialuits des Territoires du Nord-Ouest. Cette région est aux premières loges des changements climatiques : l’augmentation des températures, la modification des schémas saisonniers, la réduction de la glace de mer en été et la variabilité météorologique menacent l’environnement naturel ainsi que les moyens de subsistance des personnes et des collectivités. Actuellement, l’adaptation aux impacts des changements climatiques se fait à l’échelle des personnes ou des ménages; ils s’adaptent aux menaces telles que les conditions de déplacement dangereuses, en achetant des radios satellites et en stockant des réserves de carburant. Bien que ce degré d’adaptation soit important, des initiatives stratégiques plus générales sont nécessaires pour fournir des stratégies à long terme pour permettre à cette collectivité de faire face aux effets probables des changements climatiques futurs.

Comprendre et évaluer les impacts

La région désignée des Inuvialuits des Territoires du Nord-Ouest, au Canada, est aux premières loges des changements climatiques : l’augmentation des températures, la modification des schémas saisonniers, la réduction de la glace de mer en été et la variabilité météorologique menacent l’environnement naturel ainsi que les moyens de subsistance des personnes et des collectivités. Les changements dans l’environnement local ont une incidence sur les récoltes de subsistance, dont les habitants de ces collectivités dépendent, ce qui fait de la sécurité alimentaire un problème. Simultanément, la sécurité des personnes qui récoltent est une préoccupation en raison des risques associés aux déplacements ainsi que des capacités limitées de recherche et de sauvetage. À l’échelle communautaire, le dégel du pergélisol menace les infrastructures et les bâtiments municipaux. L’augmentation du tourisme de croisière résultant de la réduction de la glace de mer en été est un autre impact des changements climatiques sur la collectivité d’Ulukhaktok.

Actuellement, l’adaptation aux changements climatiques se fait sur une base autonome; les personnes ou les ménages s’adaptent aux menaces telles que la sécurité alimentaire et les conditions de déplacement dangereuses, en stockant de la nourriture, en achetant des radios et des téléphones satellites, ou en utilisant différents modes de transport.

Bien que ce degré d’adaptation soit important, des initiatives stratégiques plus générales sont nécessaires pour fournir des solutions et des stratégies à long terme pour permettre à ces collectivités de faire face aux effets probables des changements climatiques futurs.

Déterminer les actions

La collectivité d’Ulukhaktok a entrepris un processus de planification de l’adaptation aux changements climatiques en quatre étapes afin de documenter les problèmes liés aux changements climatiques dans la collectivité, de classer les principales préoccupations par ordre de priorité et de déterminer les stratégies d’adaptation potentielles. La première étape a été l’examen de la documentation et l’analyse des lacunes, qui a permis de déterminer la compréhension actuelle de la vulnérabilité aux changements climatiques dans la région désignée des Inuvialuits. Elle a été achevée en 2009. Ensuite, l’évaluation de la vulnérabilité et la détermination des mesures d’adaptation (étape 2) se sont appuyées sur les relations précédentes avec les membres de la collectivité d’Ulukhaktok, afin d’accéder aux connaissances des intervenants concernant les impacts des changements climatiques et l’adaptation. Les consultations initiales à l’échelle des personnes ou des ménages ont servi de point de départ pour documenter les problèmes et les principales préoccupations liés aux changements climatiques dans la collectivité. Les problèmes les plus prioritaires indiqués par la collectivité d’Ulukhaktok ont été regroupés en une série de thèmes, notamment : affaires et économie, culture et apprentissage, santé et bien-être, récolte de subsistance, et transport et infrastructure. Voici des exemples précis d’impacts des changements climatiques dans ces catégories : moins de chasseurs sportifs d’ours polaires signifie moins de revenus pour les guides et les aides (affaires et économie); l’érosion du savoir traditionnel et des connaissances du territoire pourrait entraîner un risque accru de danger (culture et apprentissage); et le dégel du pergélisol augmente le potentiel de lixiviation des contaminants des sites de déchets municipaux (santé et bien-être). Une série de groupes de travail sur la planification de l’adaptation a été convoquée afin de cerner les mesures d’adaptation potentielles pour répondre aux problèmes de changements climatiques qui touchent la collectivité. La troisième étape a consisté en un examen et une hiérarchisation des mesures d’adaptation (étape 3), suivis de la mise en œuvre et du suivi des résultats (étape 4).

Mise en œuvre

Une fois que les problèmes clés et les mesures proposées ont été déterminés, les groupes de travail locaux et les autorités décisionnelles ont hiérarchisé et examiné les mesures afin de déterminer l’utilisation la plus efficace et la plus directe des ressources communautaires. Les mesures d’adaptation ont été évaluées en fonction de leur importance, de leur urgence, de leur faisabilité, de leur durabilité, des possibilités d’intégration et du calendrier de réalisation. Une analyse technique et stratégique détaillée des mesures d’adaptation a également été réalisée. La collectivité d’Ulukhaktok a désigné cinq thèmes prioritaires : affaires et économie, culture et apprentissage, santé et bien-être, récolte de subsistance, transport et infrastructure. Les tableaux des mesures d’adaptation résument les principaux résultats pour chaque secteur. Les tableaux contenaient cinq colonnes de renseignements, notamment : la priorité, les mesures d’adaptation, le problème lié aux changements climatiques, le résultat souhaité, ainsi que les ressources et l’entité responsable. Les types de stratégies d’adaptation comprennent, entre autres : le renforcement des capacités et l’éducation, la réalisation d’exercices de planification de scénarios, la réduction des facteurs de stress non climatiques, la réalisation d’évaluations et d’études de vulnérabilité, et l’augmentation/ l’amélioration de la sensibilisation et de l’information du public.

Prochaine(s) étape(s)

Il est à espérer que la mise en œuvre des mesures d’adaptation qui répondent aux préoccupations prioritaires se fera bientôt. Les changements climatiques sont un facteur important pour la collectivité d’Ulukhaktok; toutefois, de nombreux autres facteurs (p. ex., la santé, le logement, la toxicomanie, l’infrastructure) sont à l’avant-scène. Afin d’intégrer l’adaptation, les changements climatiques doivent être traités simultanément avec ces autres questions. En outre, les stratégies d’adaptation ne doivent pas nécessairement être nouvelles, et elles peuvent s’appuyer sur des stratégies existantes en y intégrant les changements climatiques. Un plan d’action d’adaptation similaire a été conçu pour le hameau de Paulatuk, bien que les priorités de cette collectivité étaient légèrement différentes.