L’adaptation aux perturbations de transport et de service dans les collectivités vieillissantes de la Nouvelle-Écosse

Les phénomènes météorologiques extrêmes (p. ex. les vents violents, les ondes de tempête et les inondations) causent des dommages aux voies de transport essentielles, qui sont nécessaires à la prestation des services et aux interventions d’urgences sanitaires et environnementales. Dans les régions rurales de la Nouvelle-Écosse, le vieillissement de la population complique davantage la situation. En réponse, les représentants provinciaux travaillent avec des planificateurs et des gestionnaires spécialisés dans les interventions d’urgence pour élaborer des stratégies de réacheminement des voies de transport et mettre à jour les normes de conception afin de garantir que les changements climatiques soient pris en compte dans les nouveaux projets. À l’échelle locale, les autorités municipales utilisent des cartes des inondations pour avertir les futurs promoteurs des risques prévus liés aux ondes de tempête et aux inondations qui en découlent. À Annapolis Royal, par exemple, les cartes des inondations ont montré que la caserne de pompiers de la ville risque d’être coupée du reste de la collectivité en cas d’inondation prévue par les ondes de tempête. Le service d’incendie a pu utiliser ces informations et adapter son plan d’intervention d’urgence, qui comprenait l’achat d’un bateau et la redistribution dans toute la collectivité de matériel de sauvetage qui était auparavant entreposé dans la caserne.

En savoir plus